En Suisse, un cinquième doit être réservée à la nature

Un cinquième de la forêt suisse doit être classée en réserves, selon Pro Natura. Cela correspond au double de ce que demande la Confédération.

Cette revendication, le double de ce que vise la Confédération, est formulée par Pro Natura en cette Année internationale de la forêt. La fonction première de la forêt est d’être un habitat naturel pour la faune et la flore, a rappelé jeudi l’organisation écologiste.

Les forêts couvrent près d’un tiers du territoire suisse et un quart du Plateau. Leur surface est en augmentation, surtout dans les régions de montagne. Mais la forêt suisse est très artificielle et exploitée dans sa quasi totalité, a expliqué à l’AP Nicolas Wüthrich, porte-parole de Pro Natura. Le bois est coupé à l’âge adulte; le vieux bois et le bois mort sur lesquels des espèces peuvent se développer font défaut. Par ailleurs, on passe souvent des champs à des forêts de grands arbres, sans zones de transition, très précieuses pour les oiseaux par exemple.

En savoir plus….

 

Laisser un commentaire

18 + vingt =