Ours : 150 communes des Pyrénées invitées au débat

L’ours s’invite à nouveau dans l’actualité. « Une femelle va être réintroduite dans le département des Pyrénées-Atlantiques », annonce la préfecture dans un communiqué stipulant que « cette réintroduction était attendue en remplacement de l’animal disparu ». Celui-ci précise, en outre, qu’une consultation est organisée sur un périmètre englobant l’ensemble de la chaîne. Depuis le 29 décembre jusqu’au 4 février, toute personne ou commune peut donc adresser ses observations au préfet des Pyrénées-Atlantiques.
….

Jacques Rives, maire d’Oô : « Cette enquête ne sert à rien »

Dans la vallée de l’Arboust, rares sont les habitants à être favorables à la réintroduction de l’ours. Pour le maire de la commune de Oô, Jacques Rives « cette consultation ne sert à rien si ce n’est à répondre aux vœux de personnes qui ont une sensibilité autre que celle de la montagne, des citadins. Or, l’ours pose problème. Je n’y suis pas favorable. On risque de le trouver au détour d’un chemin et de se faire accrocher. C’est pourquoi cette consultation est une manière de se donner bonne conscience. L’ours, on le lâche au « Pays de l’ours » sauf qu’il n’y reste pas. L’enquête ne va pas servir à grand-chose si ce n’est faire travailler quelques bureaucrates. Je veux bien que l’on parle de biodiversité, mais à trop protéger les espèces, on en arrive, comme l’autre jour, à avoir 40 à 50 vautours qui viennent manger au village ».

En savoir plus….

Laisser un commentaire

quatorze − huit =