Environnement – Montagne – Pyrénées – Cantal – L’agence de l’eau Adour-Garonne: 60 millions d’euros contre les pollutions domestiques

L’agence de l’eau mobilise 60 millions d’euros pour améliorer les stations et les réseaux d’assainissement collectif

Plus d’un quart des rivières du Sud-Ouest sont notamment dégradées à cause des pollutions domestiques. Pour rétablir le bon état écologique, l’agence de l’eau propose aux collectivités concernées de financer jusqu’à 80% les opérations menées sur les réseaux et les stations d’épuration.

Après la lutte contre les fuites dans les réseaux d’eau potable (230 collectivités ont déposé une demande), l’agence de l’eau Adour-Garonne incite à la rénovation et à l’amélioration des systèmes d’assainissement collectif, qui acheminent et traitent les eaux usées domestiques depuis la sortie des habitations jusqu’aux stations d’épuration.

Equipements inadaptés, sous-dimensionnés, vétustes ou non-conformes… En Adour-Garonne, plus de 1300 systèmes d’assainissement (stations d’épuration, réseaux d’eaux usées, branchements) ne sont pas ou plus assez performants pour atteindre une bonne qualité des eaux des rivières.

Demande d’aides jusqu’au 30 juin 2016

L’agence de l’eau lance un appel à projets exceptionnel, doté de 60 millions d’euros, pour financer les études et les travaux qui permettront de réduire les rejets polluants des systèmes d’assainissement collectif situés sur l’une des quelques 500 « masses d’eau » visées.

Les critères de sélection et les dossiers de candidature sont disponibles sur le site de l’agence de l’eau. Les demandes doivent être déposées au plus tard le 30 juin 2016.

Qui est concerné ?

Sur 4700 systèmes d’assainissement collectif du bassin Adour-Garonne, près de 30% sont potentiellement concernés par ces propositions de financement de l’agence de l’eau Adour-Garonne :

Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées : environ 250 rivières concernées et 670 systèmes d’assainissement :

– Midi-Pyrénées : 628 équipements, 247 masses d’eau polluées

– Languedoc Roussillon (Aude et Lozère) : 42 équipements, 10 masses d’eau polluées

Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes : environ 270 rivières concernées et 580 systèmes d’assainissement :

– Aquitaine : 375 équipements, 192 masses d’eau polluées

– Limousin Poitou-Charentes : 204 équipements, 88 masses d’eau polluées

Auvergne-Rhône-Alpes : environ 30 rivières concernées et 90 systèmes d’assainissement :

– Auvergne (Cantal et Puy-de-Dôme) : 89 équipements, 30 masses d’eau polluées

Retrouvez la liste des rivières ciblées et les cartographies correspondantes sur le site internet de l’agence de l’eau Adour-Garonne

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.