Exercice avalanche : quatre personnes ensevelies sous des mètres de neige

Une formation d’intervention en cas d’avalanches était organisée hier matin, à Ascou-Pailhères, pour les équipes cynophiles de secours en montagne en présence de la préfète. Un exercice plus vrai que nature.

«C’est une grosse coulée : quatre personnes sont ensevelies dessous !» Guy Gatounes a les yeux partout. Et même en exercice, le CRS secouriste montagne et moniteur maître-chien d’avalanche ne badine pas avec la réalité. À la tête de la formation de recyclage des équipes cynophiles qui avait lieu hier matin à la station d’Ascou-Pailhères, le professionnel des Pyrénées-Orientales a tout mis en œuvre pour recréer les «conditions réelles» des interventions en cas d’avalanches. «La difficulté, c’est de reproduire un terrain vierge avec des odeurs humaines. Ces tensions de senteurs permettent au chien de se fixer puis de gratter et retrouver la personne disparue.»

Pour ce faire, les pisteurs d’Ascou-Pailhères ont simulé une coulée de neige grâce à une dameuse et les cavités ont été formées avec un boudin d’air pour permettre aux faux disparus de s’installer à l’intérieur, le temps d’être détectés par un chien.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.