Mathias, emporté dans une avalanche : «Je suis un miraculé de la montagne»

Très choqué après sa lourde chute à Artouste qui lui a valu de passer une nuit au pied d’un arbre, en montagne, le Nogarolien Mathias Deyman témoigne. Et remercie ses soutiens.

«Même à mon pire ennemi, je ne lui souhaite pas ça…» Le Nogarolien de 22 ans est toujours très marqué par sa mésaventure : après une lourde chute à la station d’Artouste, il a passé la nuit de lundi à mardi au pied d’un arbre à attendre les secours. «Je sais que j’ai eu beaucoup de chance, je suis un miraculé de la montagne.» Et le jeune pâtissier, retenant ses larmes à plusieurs reprises, de témoigner : «C’est la première fois que j’allais à Artouste. J’étais sur la piste noire, vers 14 heures lundi, et j’ai voulu couper un virage en faisant un peu de hors-piste. Et je me suis engagé par erreur dans un couloir duquel il était impossible de sortir.»

Voyant qu’il ne pourrait pas remonter à ski, Mathias a déchaussé et, très rapidement, été emporté dans une avalanche.

Lire l’article

Laisser un commentaire

deux × 2 =