Filip Babicz libère Persefone Ext (D15) dans la grotte du Gran Borna en Italie

Le 5 juin 2024, l'alpiniste italo-polonais Filip Babicz a réalisé la première ascension de « Persefone Extension », une nouvelle ascension extrême en drytooling dans la grotte du Gran Borna à La Thuile en Italie. Long de 54 mètres et classé D15, l'itinéraire a été établi en style DTS et est dédié à son défunt ami Denis Trento.

L'alpiniste italo-polonais Filip Babicz a commencé à explorer la grotte du Gran Borna en 2016 et s'est vite rendu compte que, contrairement à d'autres rochers, c'est le seul endroit au monde où les voies de drytooling atteignent la note extrême D15+ sur des prises naturelles. Le maximum actuel est de D16+.

L'itinéraire en question, appelé Perséphone, mesure 54 mètres de long et compte 84 prises et 145 mouvements. Cet immense marathon souterrain à travers la voûte de la grotte est le deuxième, après Terminer Hadès libéré par Babicz en 2019, qui traverse tout le plafond. Les deux itinéraires commencent au point le plus bas de la grotte et se séparent quelques mètres plus tard : Ade Integrale s'interrompt à gauche, Persefone continue à droite. Les deux ascensions traversent les murs opposés et se rejoignent à quelques mètres de la fin, donnant lieu à un immense circuit en surplomb de 100 m.

Babicz libéré Perséphone en 2021 mais à l'époque la prolongation pour atteindre Terminer Hadès manquait. Celle-ci a été verrouillée en décembre 2020 et, après la rupture de plusieurs cales, elle est rapidement devenue la séquence la plus intense de toute la grotte. Le fait que le point crucial se situe tout au bout, après 45m de montée, a rendu la bataille plus rude que prévu.

« J'ai essayé depuis mi-avril, mais je suis toujours tombé juste à la fin » commenta Babicz. « Le 5 juin, grâce à un entraînement spécifique et à de nouvelles bêta pour les mouvements finaux, inspirés du style du Français Gaétan Raymond, après 54 mètres et 25 minutes de montée, je suis descendu du toit jusqu'au fond de la grotte exactement de la même manière. place comme je l'ai fait il y a 5 ans après Ade Integrale.

« Je dédie cette ascension à Denis Trento » a conclu l'athlète de l'armée italienne « un ami décédé en montagne il y a un mois. Il m'a assuré lors de ma première ascension de l'Ade Integrale et également lors de mes tentatives sur Persefone. C'est un coup dur de ne pas pouvoir partager avec lui la joie de cet envoi, même bien qu'il soit avec moi dans mes pensées et mon cœur.

Laisser un commentaire

trois × un =