Froid, faim, désydratation, les limites du corps humain

Un Suédois a survécu à deux mois passés dans sa voiture sans nourriture. Jusqu’à quel point le corps humain peut-il résister en cas de privations extrêmes?
En 1933, Le Mahatma Gandhi avait passé 21 jours de jeûne total. En 1972, lors d’un crash aérien dans la Cordillère des Andes, 16 Uruguayens ont survécu pendant 72 jours dans un froid pouvant atteindre les – 40°C. Plus récemment, un Suédois a été retrouvé vivant après être resté deux mois dans sa voiture coincée par la neige, sans nourriture. Le corps humain possède des ressources parfois insoupçonnées et peut faire preuve d’une grande capacité d’adaptation suivant l’état de santé physique et psychologique de la victime. Pour autant, la capacité de résistance d’un organisme soumis à rude épreuve connaît des limites.

Plus d’infos

Laisser un commentaire

20 + 14 =