Grands blessés : quand chaque minute compte

Accidents de la route, chutes d’une grande hauteur, mais aussi accidents liés à des sports à risques comme le ski, l’alpinisme ou le parapente : toutes ces circonstances génèrent des traumatismes graves dont les lésions peuvent mettre en jeu la vie du patient. Ils constituent d’ailleurs la première cause de décès chez les moins de 40 ans. Or, outre la performance du diagnostic et la qualité des traitements proposés, l’organisation de la prise en charge des patients est déterminante pour leur survie.

Face à la technicité croissante des soins aux traumatisés, peu de centres hospitaliers disposent en France de toutes les ressources nécessaires. Des transferts secondaires vers des centres plus spécialisés peuvent faire perdre inutilement des chances au patient. D’où l’importance d’un travail en réseau à l’échelon régional.

En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.