Gros accident de vélo pour Laetitia Roux : bon rétablissement !

Accident Laetitia Roux

Grosse chute en vélo le 21 juillet pour la championne de ski alpinisme Laetitia Roux. La jeune femme, 17 fois championne du monde de ski alpinisme, a été victime d’un accident sur la Route des Grandes Alpes de Thonon à Nice. Et la blessure semble sérieuse.

“Ma roue a plus ou moins la même allure que mon omoplate” dit-elle sur un message Facebook qui montre une roue de vélo totalement détruite. Place au repos et à la récupération donc. Elle insiste beaucoup sur cela dans son message. Et ce n’est pas par hasard.

Depuis au moins deux ans l’athlète a appris a composer avec les blessures. Début 2015 une blessure au talon l’avait privé d’entraînement et de compétition pendant de longues semaines.

Un rapport très intime à la blessure

De quoi la questionner sur la dépendance qu’elle entretenait avec les hormones de l’effort analysait t-elle dans l’Equipe.

“Les deux premières semaines de ma période de convalescence furent interminables. Je subissais la blessure, incapable de lâcher prise ! Malgré le repos physique, je dépensais plus d’énergie mentalement à m’accrocher aux objectifs que je m’étais fixés, que je n’aurais pu en dépenser à m’entraîner” disait-elle à ce moment là sur son blog.

“Un jour, j’avais une motivation à déplacer les montagnes, j’envisageais toutes les stratégies d’entraînement possibles, en allant même jusqu’à l’aqua-bike ! Et quelques heures plus tard, je pouvais me retrouver en larmes sans comprendre réellement pourquoi”.

“Mon corps me parlait, mais j’étais incapable de comprendre la signification de ces messages pourtant très violents. J’avais une capacité incroyable à basculer de la positive attitude vers le bout du rouleau comme on dit, et vis versa ! J’avais la sensation que mon corps me traînait de plus en plus difficilement à la salle de gym, chez des amis, sur des évènements… d’un côté puis de l’autre pour éviter de me perdre complètement”.

Avec un tel vécu, il n’est pas impossible de penser que la championne saura revenir de blessure dans quelques semaines. Et poursuivre son calendrier sportif.

Au début de ce mois, en duo avec la suissesse Cornélia Hug, elle avait remporté l’édition 2018 de l’Alps Epic à Embrun chez les filles. Et début juin, elle avait annoncé la fin de sa carrière de sportive militaire.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.