Guerre en haute altitude

Un face-à-face glacial au-dessus des nuages, un conflit absurde sur ‘le plus haut champ de bataille du monde’. Depuis près de trente ans, plusieurs milliers de soldats indiens et pakistanais se défient sur les sommets de l’Himalaya autour d’un des plus grands glaciers de la planète, le Siachen. Une dispute frontalière par – 60 °C, entre 4 000 et 7 000 mètres d’altitude.
Le Siachen, que revendiquent les deux grands voisins depuis 1984, est au cœur de la nouvelle série de discussions – la treizième en vingt-huit ans – qui s’est déroulée lundi 11 et mardi 12 juin à Islamabad. Malgré un coût humain et financier exorbitant, les précédentes tentatives de règlement de cette question ont toutes échoué. Islamabad et Delhi, qui s’affrontent sur la question du Cachemire, région où se situe le glacier, depuis la partition de l’Empire des Indes en deux nations en 1947, divergent toujours sur les modalités de retrait de la zone.

Lire l’article

Laisser un commentaire

douze − onze =