Guide de montagne, une profession en chantier

Chamonix (France) – La haute montagne a longtemps fait rêver à travers ses héros et leurs récits d’ascensions. Mais parce que son image est restée trop élitiste et dangereuse à l’heure du tourisme de masse, les guides cherchent à la dépoussiérer.

À l’occasion des 70 ans du Syndicat national des guides de montagne (SNGM), quelque 700 professionnels venus du monde entier planchent cette semaine à Chamonix (Haute-Savoie) sur les changements qui touchent leur métier, à commencer par la manière d’appréhender et de “consommer” les sommets.

On a pris le prétexte des 70 ans du syndicat pour se retrouver mais la profession a besoin de ces échanges car elle est à un moment charnière de son histoire“, juge le président du SNGM, Christian Jacquier.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.