Haute Route des Pyrénées : Eddie Trogno l’a fait seul d’Hendaye à Banyuls

Il est des performances sportives qui restent dans l’ombre parce que leurs auteurs, pleins de modestie, ne se sentent pas motivés par la gloire populaire. C’est le cas d’Eddie Trogno, ce jeune randonneur de 32 ans qui est né et a grandi à Olette, et qui, en vingt jours à peine a tenté, seul, la traversée des Pyrénées, d’Hendaye à Banyuls-sur-Mer.



Suivant le programme de Haute Randonnée Pyrénéenne, passant d’une crête à l’autre avec des dénivelés journaliers de 1800 à 3000 mètres, à raison de dix à douze heures de marche par jour, c’est-à-dire des étapes de 35 à 40 kilomètres, il a assouvi son désir de réaliser une haute performance. Le beau temps, il est vrai, l’a beaucoup servi. Le seul moment difficile de ce point de vu-là est l’orage de grêle qu’il a essuyé vers le Vigne Male, près du refuge du Vallon (1). Des moments difficiles il en a vécu, certes, mais des réjouissances aussi…..


En savoir plus….


(1) Il y a des journalistes qui ont besoin d’un accompagnement dans la connaissance géographique du massif. Il s’agit du Vignemale et du refuge Wallon (Marcadau)


Voir l’itinéraire complet de la HRP

Laisser un commentaire

trois × 5 =