Himalaya: des porteurs pas chers pour remplacer les Sherpas

Ils sont jeunes, très jeunes, sans aucune expérience de la montagne, peu aguerris et mal équipés: venus de tout le Népal pour remplacer les fameux Sherpas, aristocrates de l’alpinisme himalayen, qui délaissent le métier, les nouveaux porteurs d’altitude inquiètent la profession.

Ces adolescents affluent dans ‘la demeure des Dieux’, l’Himalaya, attirés par l’argent des grimpeurs étrangers qu’ils accompagnent en prenant des risques considérables dans un univers hostile dont ils ignorent tout ou presque.

‘Des amis porteurs m’ont dit que c’était un bon moyen de gagner sa vie, alors c’est ce que je fais maintenant’, explique simplement Tendisha, 19 ans, au cours d’un trek de descente depuis le camp de base de l’Everest, le plus haut sommet du monde.

‘Je ne savais rien de la montagne avant’, avoue-t-il.

Le rôle des porteurs est d’acheminer la nourriture et le matériel des randonneurs et alpinistes. Ils précèdent souvent les expéditions pour monter le campement, progressant seuls dans la neige et la glace à plus de 5 ou 6.000 mètres.

Une élite en voie de disparition

Lire l’article

Photo : http://www.altituderando.com/Rolwaling-Kumbu-EverestBC-1ere

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.