Histoire d’une voie

Iñi Ameriketan vient d’être répétée par Iban Larrión qui propose de recôter la voie. Retour sur l’histoire de ce qui pourrait être le premier 9a+ d’Espagne

Iñi Ameriketan a été équipée au début de l’escalade à Baltzola (1995) par Iñigo Basterra, qui fût le premier a visualiser cette spectaculaire ligne horizontale parallèle à la célèbre White zombie. Après des années d’oubli, Gotzon Gardeazabal s’est décidé à la nettoyer pour que les nouvelles générations puissent tenter le challenge. Personne ne s’y risqua jusqu’à ce que Rikar Otegi relève le défi et y parvienne en mai 2002.

En ce qui concerne la cotation, le grimpeur basque avait dit la chose suivante : ‘Avec précaution, je pense qu’il pourrait s’agir d’un 9a, bien que comme d’habitude, ce sont les répétiteurs qui devront confirmer ou non la cotation’.

Ce fût le premier vrai 9a de Rikar Otegui, après son enchaînement de Tas Tas (actuellement considéré comme 8c+/9a) trois ans auparavant toujours à Baltzola.

Il faudra un an pour que le jeune Patxi Usobiaga fasse la première répétition, quinze jours après son premier 9a avec Il domani, toujours Baltzola. Aucune objection ne fût apportée a la cotation

Des années plus tard Iban Larrión commença a tenter sa chance, trouvant notamment une méthode plus facile que celle des ascensions de Rikar Otegi et Patxi Usobiaga. Une méthode également utilisée par Adam Ondra pour effectuer la seconde répétition en mai 2014. Le grimpeur tchèque, habitué à décoter les voies, n’eut pas de problème a reconnaître que Iñi Ameriketan n’était pas 9a… sinon 9a+.

L’expérience de Adam dans le neuvième degré – Iñi Ameriketan fût sa 95ème voie dans ce niveau – étant bien supérieure à celle de Rikar Otegi et de Patxi Usobiaga lors de son ascension, donnant du crédit à son opinion.

Iban Larrión, ayant cassé une réglette dans le passage clef, cela n’augmente pas pour autant la difficulté et le grimpeur confirme l’opinion de Adam Ondra pour sa première voie en 9a+

Le premier 9a+ d’Espagne?

En attendant d’autres répétition Iñi Ameriketan est côté entre 9a et 9a+. Si la cotation de 9a+ venait à se confirmer, cela pourrait changer l’histoire de l’escalade Ibérique, la voie devenant le premier 9a+ historique de la péninsule ibérique.

La première proposition de 9a+ en Espagne (et dans le monde) fût celle de Bernabé Fernández en 1998 après la réalisation de Archidona Orujo qui avec trois prises collées en plus avait déjà donné le premier 9a du pays.

Cette éthique d’une autre époque et l’absence de répétition en 18 ans, la situe quelque peu dans le flou.

Il faudra attendre cinq ans plus tard, le 8 mars 2003, quasiment un an après Iñi Ameriketan de Rikar Otegui–, pour qu’un autre grimpeur espagnol propose une voie naturelle en 9a+ avec le célèbre enchaînement de La Rambla par Ramon Julián a Siurana.

Source : Desnivel

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.