Hommage à Nano Coudray

Le 7 septembre dernier, Jean ‘Nano’ Coudray trouvait la mort dans les dalles du Brévent en chutant après avoir fait la voie “Cocher cochon” 
Triste fin pour ce guide de haute montagne au parcours remarquable qui l’a conduit sur de nombreux sommets himalayens et professeur à l’ENSA jusqu’en 2005

Né en 1942 au-dessus de Sallanches, fils de décolleteur destiné à la succession de son père, « Nano » Coudray préfère rapidement la montagne à la mécanique de précision. Son ami et compagnon de cordée de toujours, Pierre Blanc, nous a aidé à résumer ses principaux faits d’amateur commis durant les années 60. Il faut se remémorer que ces grandes ascensions se faisaient alors sans nos moyens météorologiques actuels !
Lire notre hommage

Laisser un commentaire

5 + dix-neuf =