Huit Neuchâtelois visent un sommet vierge de l’Himalaya

 L’isolement, l’altitude et l’humeur versatile de la montagne seront parmi les défis qu’auront à relever les Neuchâtelois. Ici en 2005, lors de l’ascension du Saraghrar au Pakistan.. (SP)
Huit alpinistes neuchâtelois défieront cet automne les flancs escarpés du Karjiang I. Ce sommet encore inexploré de la chaîne de l’Himalaya s’élève à 7221 mètres d’altitude.


Lire l’article


Le site de l’expédition

Laisser un commentaire

14 − dix =