L’heure de la transhumance en montagne dans les Pyrénées

Lorsque les troupeaux de brebis auront commencé à gagner la montagne le 10 mai, la fête de la transhumance de samedi marquera le départ du gros bétail pour ses quartiers d’été. « Cet événement montre l’attachement des éleveurs locaux au maintien des pratiques ancestrales et à un système d’élevage de qualité avec des animaux nourris pendant cinq mois de l’année avec uniquement de l’herbe de montagne », rappelle Beñat Eppherre, le président de Bortü Bidian (les chemins de la montagne), l’association créée dans le but de mettre en valeur les Blondes d’Aquitaine que nombre d’éleveurs engraissent et commercialisent désormais eux-mêmes via l’abattoir de Mauléon.


« Cette fête symbolise une dynamique de territoire initiée par la coopérative Axuria, ajoute David Toureuil, l’animateur de la Commission Syndicale du Pays de Soule, partenaire de la manifestation. Depuis d’autres éleveurs se sont lancés dans cette démarche en proposant directement des caissettes de viande au consommateur ».


En savoir plus….


 

Laisser un commentaire

19 + vingt =