Journée Internationale de la Montagne

Saviez-vous qu’aujourd’hui 11 décembre était la journée internationale de la montagne ? Non ! Personne n’en parle. Le sujet n’était pas assez écolo et surtout il valorise le travail des intrus dans la nature que sont ces paysans qui y travaillent. Le thème…..

Promouvoir les produits de montagne pour une meilleure qualité de vie

Un sujet apparemment pas très sexy pour ceux qui ne font que parler de montagne en oubliant ceux qui, depuis des millénaires ont façonné ces paysages avec leurs bêtes, vivent dans ce milieu dit « hostile » et fabriquent des produits de qualité néanmoins apprécié mais qui, aux yeux d’idéologues autoproclamant ce qu’est la nature, constitue un obstacle au « tout sauvage ».

C’est l’Assemblée générale des Nations Unies qui a proclamé le 11 Décembre comme étant la ‘Journée internationale de la montagne’. ‘Depuis 2003, elle a eu lieu chaque année afin de sensibiliser à l’importance des montagnes pour la qualité de vie, pour mettre en évidence les opportunités et les contraintes du développement des régions montagneuses et pour construire des alliances qui apporteront des changements positifs pour les peuples et environnements de montagne dans le monde entier’.

Mais en France, il y a des sujets tabou ou, plus précisément, des personnes et des organisations qui dictent ce qui est bon et ce qui est mauvais en oubliant que la montagne est aussi un espace de vie et d’activité humaines même en France. La montagne n’est pas seulement un espace ludique et de contemplation. C’est aussi un espace de production. La FAO et les Nations-Unis ne l’occultent pas.

La FAO précise…..

‘Promouvoir les produits de montagne est le thème choisi pour la célébration de la Journée internationale de la montagne cette année. La mondialisation offre des opportunités aux les producteurs de montagne pour commercialiser leurs produits de haute qualité, tels que le café, le cacao, le miel, les herbes, les épices et de l’artisanat aux niveaux national, régional et international. Bien que l’agriculture de montagne ne puisse pas rivaliser avec les prix et les volumes de production de plaine, elle peut se concentrer sur la haute valeur ajoutée et la haute qualité des produits pour stimuler les économies locales.

‘Les services liés au tourisme tels que le ski, l’escalade, le patrimoine culturel ou les sentiers naturels qui permettent aux visiteurs de découvrir une biodiversité unique sont aussi des offres fournies par les montagnes et les communautés de montagne. S’il est géré durablement, le tourisme peut constituer une opportunité pour le développement des régions montagneuses.

‘La Journée internationale de la montagne 2015 fournit une occasion de mettre en évidence la façon dont les communautés de montagne protègent la biodiversité en produisant une grande variété de produits typiques et la fourniture de biens et services essentiels pour nous tous.

‘Promouvoir les produits de montagne est le thème proposé pour 2015. Cependant les pays, les communautés et les organisations sont invités à célébrer la Journée internationale de la montagne à travers via un thème de leur choix qui pourrait être plus pertinent pour eux’.

Comment, en France, peut-on faire sereinement des produits de qualité lorsqu’on impose des introductions légales et illégales de grands prédateurs comme l’ours et le loup ?

Louis Dollo

Laisser un commentaire

un × 3 =