Kilian Jornet au sommet de l’Everest : record ou pas record ?

Bien que l’ultra-traileur catalan ne revendique aucun record, on ne parle que de cela sur Internet. Le point avec le maître Capello des cimes, Rodolphe Popier.

Kilian ne revendique pas de record. Il a établi un nouveau « Fastest Known Time » (FTK), c’est-à-dire le temps le plus rapide connu, depuis le plus haut monastère du monde de Rongbuk (5 100 mètres) jusqu’au sommet de l’Everest (8 848 mètres), accompli en 26 heures, sans oxygène ni corde fixe, soit une vitesse moyenne de 144 m/h.

« Kilian a établi un nouveau record, dans le sens où personne n’est jamais parti d’aussi loin, ce qui est dingue, confirme Rodolphe Popier, collaborateur de l’Himalayan Data Base et auteur du rapport sur Ueli Steck. En revanche, ayant pris la voie normale, même s’il n’utilise ni cordes fixes ni assistance respiratoire, on ne peut parler de style alpin. Style léger et rapide sont des termes plus appropriés », poursuit l’enquêteur. Par ailleurs, Kilian a forcément touché la corde au moment d’attaquer les ressauts rocheux, rappellent les puristes, et s’il ne l’a pas fait, il s’est aidé de l’échelle, posée par les Chinois en 1975, pour résoudre le problème.

Lire l’article

ad NCV

1 COMMENTAIRE

  1. Tiens, Popier est de retour…
    Il ne peut pas s’empêcher de jouer les juges de paix, décidément… Triste mentalité, triste personnage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.