Réussite aveyronaise en Himalaya

L’alpiniste aveyronnais Bertrand Vayssettes est parti à la conquête d’un sommet de l’Himalaya, au Népal, avec une équipe de trente personnes, durant cinq semaines.

Il a regagné son appartement ruthénois samedi dernier. Depuis, les doudounes ont laissé la place aux T-shirts, et les tripous en conserve… aux plats cuisinés. Mais les souvenirs ne s’effaceront pas de sitôt. Au Népal, Bertrand a vécu l’une des plus belles aventures de sa vie.

Habitué des sommets tels que le Mont Blanc, il a gravi « L’Himlung Himal » un sommet qui culmine à 7126 mètres d’altitude. »Nous devions enchaîner sur une traversée d’arêtes jusqu’à un sommet vierge, mais les conditions n’étaient pas favorables » confie-t-il. Seule une partie de l’équipe a pu gravir le haut de montagne. Bertrand s’est arrêté à la crête, elle aussi inexplorée. Il a contribué au nom de baptême du sommet, le « Tripou Peak », en référence à la spécialité aveyronnais qu’il s’est fait un honneur de déguster sur place.

Lire l’article

Laisser un commentaire

trois × cinq =