Réussite aveyronaise en Himalaya

L’alpiniste aveyronnais Bertrand Vayssettes est parti à la conquête d’un sommet de l’Himalaya, au Népal, avec une équipe de trente personnes, durant cinq semaines.

Il a regagné son appartement ruthénois samedi dernier. Depuis, les doudounes ont laissé la place aux T-shirts, et les tripous en conserve… aux plats cuisinés. Mais les souvenirs ne s’effaceront pas de sitôt. Au Népal, Bertrand a vécu l’une des plus belles aventures de sa vie.

Habitué des sommets tels que le Mont Blanc, il a gravi “L’Himlung Himal” un sommet qui culmine à 7126 mètres d’altitude.”Nous devions enchaîner sur une traversée d’arêtes jusqu’à un sommet vierge, mais les conditions n’étaient pas favorables” confie-t-il. Seule une partie de l’équipe a pu gravir le haut de montagne. Bertrand s’est arrêté à la crête, elle aussi inexplorée. Il a contribué au nom de baptême du sommet, le “Tripou Peak”, en référence à la spécialité aveyronnais qu’il s’est fait un honneur de déguster sur place.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.