La PTL en hommage a Jean Claude Marmier

La Petite Trotte à Léon – 300 km et 26 000 m de dénivelé positif en 142 h maxi -est la première course d’une semaine folle. Départ dans moins d’un mois ! Elle fait réellement partie des courses de la semaine de l’Ultra-Trail du Mont- Blanc®, mais reste une épreuve à part… Chaque année autour du Mont-Blanc un nouveau parcours, passant par les 3 pays frontaliers, est concocté. Au menu : des sentiers peu fréquentés et sauvages, des défis emmenant encore plus haut et encore plus loin. Une véritable aventure qui cette année rend hommage à Jean-Claude Marmier qui en fut le directeur de course durant 6 années et qui a disparu en juillet dernier.

La PTL® est une épreuve d’ultra-endurance très difficile. Elle se déroule en moyenne et haute montagne, hors des sentiers battus, voire parfois même inexistants. Ce n’est pas une course mais une épreuve sans classement où, en autonomie complète, les équipes de 2 à 3 participants sont indissociables. S’il faut indéniablement des qualités de trailer, cette spécificité met en avant les valeurs humaines qui forgent des amitiés durables, dans l’exploration de ses limites dans un esprit d’équipe. Il n’y a plus de défi personnel mais solidarité de toute une équipe. Pour tenter l’aventure, il est nécessaire d’avoir l’expérience des sports d’endurance, une bonne connaissance de la montagne et de la topographie, le sens de la solidarité et l’esprit d’équipe. Le parcours n’est pas balisé, simplement carté ! (Traces GPS et cartes fournies).

Une édition 2015 « Best-of » des PTL® passées

Pour tous ceux qui ont connu Jean-Claude Marmier, cette édition sera un véritable hommage à l’homme qui dès la création de l’épreuve en 2008, en est devenu le leader pour transmettre tout son amour de la montagne et de l’engagement. Pour cette édition spéciale, le tracé choisi passera par le cairn érigé à sa mémoire dans la Tarentaise, près du Ruitor, dans la descente du Col de Montseti et où chacun pourra ajouter sa pierre.

Faire un parcours différent chaque année était son idée. Pour cette 8e édition, c’est sûr la PTL® passera par les plus beaux sites, souvent difficiles d’accès, engagés, avec des passages sur les plus hautes routes du massif du Mont-Blanc. Au-delà de la fatigue, chaque coureur sera ébloui par la beauté des levers de soleil sur une montagne encore vierge. Au programme :

– 16 cols à plus de 2 000 m d’altitude

– Le Buet (3 096 m), le plus haut sommet

Un parcours exceptionnel en quelques points remarquables :

– Départ spectaculaire par les 70 virages du Kilomètre Vertical sous le Brévent.???

– Col de la Cicle (km 41,50) : superbe belvédère avec d’un côté vue sur le massif du Mont-Blanc et de l’autre sur les pré-Alpes du Beaufortain.

– Proche de la Pierra Menta, vue magnifique depuis le refuge Presset.???

– Du refuge Archeboc (km 118) au refuge Deffeyes (km 133) : la vallée sauvage de Bellacomba aux multiples lacs avec en prime l’immense glacier du Ruitor.

– Depuis la Tête de Licony (km 160) vue extraordinaire sur la face sud du massif du Mont-Blanc, et les Grandes Jorasses.

– Catogne (km 221) : 360° sur les Alpes valaisannes avec la présence imposante du Grand Combin, du mont Vélan et au loin la Dent Blanche.

– Le Luisin (km 253) : vue sur les dents du Midi et la région du Chablais, les dents de Morcles et les Alpes suisses.

– Mont Buet (km 277) : point culminant du parcours avec vue panoramique sur le massif du Mont-Blanc et les Aiguilles rouges.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.