La publication de la localisation des ours dans les Pyrénées est-elle fiable ?

La publication de la localisation des ours dans les Pyrénées se fait uniquement par répondeur téléphonique et uniquement en français. Depuis avril 2012, il n’existe plus aucun écrit. Rien que de l’oral. Pas toujours facile à suivre. Mais au moins plus aucune preuve…. L’ETO peut, avec le temps, raconter toutes les salades qu’elle souhaite. Une situation plus facile pour manipuler et embrouiller tout le monde au sens très large du terme.

Les informations qui sont enregistrées sur le répondeur sont, depuis plusieurs années, toujours fournies avec un temps de décalage et une imprécision remarquable.

Explication !

Nous dire que des traces ont été trouvées sur la commune de Laruns sans autres précisions n’a strictement aucun sens. Cette commune en vallée d’Ossau s’étale sur près de 249 km2 à une altitude comprise entre 458 et 2973m avec 5.5 habitants au km2. Informer le touriste randonneur, l’éleveur ou le chasseur de cette manière est purement et simplement ridicule et relève ouvertement du foutage de gueule.

Situation similaire pour Cauterets avec un peu plus de 156 km2 située entre 503 et 3298 m d’altitude avec 7 habitants au km2. Un ours au col du Lisey est à Cauterets. Mais il y est aussi à Ilhéou, bien loin de l’autre côté de la vallée principale où se trouve le village ou encore dans la vallée du Marcadau.

Pour toutes les autres communes de montagne, quelques soit leur taille, tout en relevant que le randonneur ne connait pas les limites complexes des communes, l’information ne permet, à aucun moment, d’être correctement informé.
……

En mai 2012, en pleine campagne électorale et hors obligation de réserve, le sous-préfet d’Argelès-Gazost et Pierre-Yves Quenette, chef de projet ours de l’ONCFS (ETO) se rendent à la mairie de Luz pour affronter la colère des éleveurs confrontés à de nombreuses prédations perpétrées par l’ours Canellito. Un engagement de révision du protocole ours est pris publiquement. A ce jour, il n’a été suivi d’aucun effet. Aucun engagement de tenu.

Plus récemment, le 20 mars 2013, c’est le Parc National des Pyrénées qui fait de la rétention sélective d’informations quant à la présence de l’ours Canellito alors qu’il communique sur des traces trouvées en vallée d’Aspe.

Et les caméras disposées sur toutes les Pyrénées……
…..
Une affaire à suivre qui est loin d’être close…. Surtout s’il n’existe aucune volonté d’informer.

En savoir plus…..

Laisser un commentaire

20 − 8 =