La saison de ski 23-24 au Canada est en cours

La saison 23-24 du Canada a commencé tant à l’ouest qu’à l’est du pays.

Bien que les conditions soient hivernales depuis un certain temps dans l’ouest, c’est en fait un centre de ski du Québec, dans l’est, qui s’est faufilé et a ouvert en premier, 24 heures avant que le mont Norquay à Banff ainsi que le lac Louise à proximité (ci-dessus) n’ouvrent leurs pistes vendredi. .

Sommet Ste Sauveur a profité des basses températures pour produire suffisamment de neige pour une piste de ski, même si le reste de la campagne environnante est encore brune et verte. Cela éclaire également la piste pour le ski de nuit.

Grâce à une transition rapide de l’automne à l’hiver, le mont Norquay a ouvert comme prévu, tandis que la station de ski de Lake Louise a pu avancer une semaine plus tôt que prévu initialement.

La première chute de neige importante de la saison a recouvert les Rocheuses canadiennes la semaine dernière, tombant d’une quantité impressionnante de 29 cm en seulement 48 heures. De plus, des températures plus fraîches se sont installées, créant des conditions idéales pour l’enneigement artificiel afin de compléter la base de neige naturelle.

Un quatrième centre, Nakiska, le plus proche de Calgary, a ouvert ses portes pour un « week-end d’avant-première » ce week-end et sera fermé en milieu de semaine (photo ci-dessous, le samedi 4 novembre).

Cependant, d’autres centres canadiens font la queue pour ouvrir plus tard ces travaux, notamment Sunshine, la troisième station balnéaire de la région de Banff, Marmot Basin près de Jasper au nord, et le premier choix de la Colombie-Britannique et de la côte Ouest, Cypress Mountain.

La journée d’ouverture du mont Norquay a vu une couche de neige fraîche pour la journée d’ouverture et un mélange d’habitants locaux, de visiteurs, d’anciens olympiens et d’athlètes de l’équipe nationale, tous excités de glisser à nouveau sur la neige.

Dès 9h00, la chaise Cascade tournait ainsi que le tapis volant dans la zone d’apprentissage de Sundance. La piste Cascade a été soignée à la perfection avec un ciel en barbe à papa encadrant la vue emblématique du mont Norquay sur le mont Rundle et la ville de Banff à la manière d’une carte postale.

À Lake Louise, de la neige fraîche pendant la nuit a intensifié l’enthousiasme pour la journée d’ouverture. Même avant que la roue ne commence à tourner, l’énergie était palpable alors que les skieurs et planchistes enthousiastes faisaient la queue pour remporter des T-shirts commémoratifs de la journée d’ouverture réservés aux 200 premiers planchistes sur le fauteuil Glacier Express.

Une fois sur la montagne, le terrain accessible comprenait Wiwaxy, Bald Eagle et certaines parties d’Easy Street. Des éclats de rire et d’acclamations flottaient vers le ciel alors que des groupes de riders se relayaient pour piétiner des figures sur des sauts de table, des boxes et des rails dans le parc à neige.

Laisser un commentaire

dix − 9 =