La triste histoire de Mátyás Luzán

Il a une idole : Wolfgang Güllich ; et une obsession : gravir Action Directe. Oui mais Mátyás Luzán vit et travaille en Roumanie, pas la porte à côté ! Alors, il « reproduit » la voie chez lui et s’entraîne. Depuis deux ans. Avec seulement une ou deux visites dans la vraie voie!

Malheureusement, il y a quelques jours, alors qu’il arrivait tout juste dans le Frankenjura, avec l’objectif d’atteindre enfin son Graal, il se blesse lors de l’échauffement…
Terrible scenario qui est, pourrait-on dire, un classique du genre. Et par égard pour la personne, nous nous garderons bien d’émettre quelque jugement de valeur que ce soit. Mais cette mésaventure suscite toutefois plusieurs réflexions que nous souhaitons partager avec vous.
ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.