La vie de château d’un guide de haute montagne

Trajectoire. Alexandre de Vogüé est profondément attaché à la vallée de Chamonix. Il a néanmoins choisi de retourner à Vaux-le-Vicomte, où il gère avec ses frères le château familial.

A Chamonix, Alexandre habite un ancien grenier à grain de 15 m 2, au pied du Dru. Il y a entassé tout son matériel de montagne. A l’entrée, sur la gauche, un petit réchaud à gaz pour se préparer à manger; sur la droite, une table de cuisine autour de laquelle il reçoit les amis et passionnés de montagne qui passent le voir. On y discute météo et enneigement, voies d’escalade et ski hors piste. Alexandre vérifie cordes et baudriers pour la course du lendemain, confirme un rendez-vous avec un client. C’est un guide de haute montagne presque comme les autres.

Pour les intimes du village, il est simplement «Alex». Il n’est pas affilié à une compagnie de guides. Il aime la vallée de Chamonix, ces sommets sur lesquels ont grimpé d’autres chercheurs de liberté. La montagne est son échappatoire, comme une rébellion à travers laquelle il s’affranchit de ses origines culturelles et sociales.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.