La voie Gousseault en face Nord des Grandes Jorasses, par Yann Borgnet

‘342 heures dans les Grandes Jorasses, voilà un livre qui m’a beaucoup inspiré dans ma jeunesse. Cette voie, plus que d’autres, est le fruit de la construction d’un mythe bien tenace. Outre la logique de l’itinéraire, c’est plus pour le côté historique et affectif que j’avais une envie presque viscérale d’y mettre les pieds ! Je devais avoir 14 ans, quand, commençant l’alpinisme, j’avais assisté à une projection du film de Berhault sur la traversée des Alpes. Outre une fascination pour le personnage, j’avais retenu le passage où il parlait de cette voie, la décrivant comme très peu répétée. Dès lors, je m’étais mis dans l’idée de la faire, un jour, tout en me disant que je n’aurai jamais le niveau !

Lire l’article

Laisser un commentaire

5 + dix-huit =