Lâcher de gypaètes barbus au Parc national du Mercantour

Le Parc national du Mercantour a procédé au lâcher d’un couple de gypaètes barbus à Vignol le 30 mai 2013 à l’occasion des 20 ans de l’adhésion du Parc au programme de réintroduction mené conjointement avec le parc italien Alpi Marittime.

Tous les ans depuis 1993, le Parc national du Mercantour et le Parco Alpi Marittime relâchent en alternance des poussins de gypaètes barbus, le plus grand rapace d’Europe – un charognard disparu des massifs alpins à la fin du 19e siècle.

Cette opération entre dans le cadre d’un programme international de réintroduction de l’espèce lancé en 1978 et soutenu depuis 2007 par la Fondation Prince Albert II de Monaco.

Le territoire transfrontalier des deux parcs est une zone charnière entre deux sites où le gypaète est toujours présent : Corse-Sardaigne et Pyrénées.

Site du Parc national du Mercantour

Laisser un commentaire

quatre × trois =