L’aventurier Charles Hedrich veut changer l’image de l’Afghanistan


L’homme aux multiples aventures et exploits sportifs autour du monde -tour du monde à la voile en solitaire et sans escale, record de l’Atlantique à la rame, expéditions en Antarctique – qui réside une partie de l’année près de Saint-Gervais-Mont-Blanc, s’est lancé un nouveau défi : permettre à Nadjib Sirat, un réfugié politique afghan, installé à Grenoble depuis dix ans, de devenir l’Afghan le plus haut du monde, en gravissant l’Everest. Une façon d’évoquer autrement le pays de son ami que par le prisme de la guerre et du terrorisme. Mais avant de s’attaquer au toit du monde, les deux hommes vont entreprendre, début mai, l’ascension du Cho Oyu, 6e sommet de la planète. Rencontre avant leur départ pour le Népal. …


En savoir plus….


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.