L’écologie est-elle une religion ?

Le cas est plus que singulier : afin de pouvoir poursuivre son ancien employeur pour licenciement abusif, Tim Nicholson, ex-cadre de la société d’immobilier britannique Grainger, a argué que ses convictions écologistes lui conféraient des « valeurs morales et éthiques […] similaires à celles que promeuvent beaucoup de religions du monde », assimilant par là son licenciement à une discrimination religieuse. « J’encourage tout le monde à réduire ses émissions de carbone, car je crains pour le futur de l’espèce humaine », a-t-il indiqué devant la Cour, avant d’accuser Rupert Dickinson, le directeur général de Grainger, d’avoir manifesté du « mépris » à son égard, notamment en ce qui concerne ses inquiétudes sur les conséquences « catastrophiques » du réchauffement climatique.


En savoir plus….

Laisser un commentaire

dix + 5 =