Le carnet de croix de Jeff Mercier

Sur son blog Jeff Mercier, figure du Dry-Tooling français, nous propose une retrospective sur ses dernières croix. Fidèle à son éthique ces cotations sont données pour un enchainement ‘à la DTS’ c’est à dire sans utiliser la technique du Yaniro.

Parmis ces performances réalisées partout autours du globe : Bichette (L’Usine, France) D14+/15, (Jedi mind tricks, Colorado, USA) D14 ou encore Low-G Man (Bus del Quai, Iseo, Italie) D14

L’enchainement de ces voies et leur répitition par d’autres grimpeurs forts ont permis d’étalonner l’échelle des cotations de ce jeune sport.

Ce billet est aussi l’occasion pour Jeff, de revenir sur sa conception du French Style et sur l’avenir de la pratique.

‘A mon sens, employer cette technique (le Yaniro) fait plafonner le niveau technique de l’activité. Il est clair que le niveau physique des meilleurs permet de parcourir 50 m à l’horizontale (les répétitions d’Iron Man le prouve) Alors qu’adviendra-t-il quand les trous auront été éloignés au maximum? Les grimpeurs de la World Cup viendront avec leurs engins rallongées de 15 cm…et aprés ???????

Deuxièmement, le coté ludique est totalement supprimé. Les Tooleurs sont tous grimpeurs. Et de fait, tous connaissent l’importance des méthodes de pieds et la jouissance de trouver celle qui permettra d’enchaîner le fameux projet. J’ai encore en mémoire la ‘compet’ de Kandersteg 2011, la première partie est complètement vertical, 95°max. Les machines Suisses posent des fig4 dés le 1er moov!!! C’est effectivement ultra-rapide, mais quel plaisir de répéter n fois le même mouvement, 8 mouvements sur 10 ?’

Les commentaires de Jeff sur ses croix ainsi que l’article complet sont à retrouver ici.

Laisser un commentaire

seize + 10 =