Le droit des brebis… en montagne : Dur dur d’être un patou!

Récemment, dans une rencontre de bergers, j’ai entendu une anecdote bien représentative de ce que devient la défense du loup lorsque ce “symbole de liberté” devient le symbole de la bureaucratie. Un berger avait trois patous comme cela convenait à la taille de son troupeau. Or, comme cela arrive souvent, un de ces chiens partait faire des explorations alentour. Et un jour deux patous ont étés surpris coursant des mouflons (ils ne les ont pas eus).

 Je voudrais préciser que cette situation est très commune chez ces chiens qui reçoivent une forme d’éducation mais pas de dressage. Les meilleures patous que j’ai connu étaient deux chiennes très complices mais également très “consciencieuses”. Si le troupeau se scindait, on en trouvait une dans chaque lot, surtout par temps de brouillard. Mais si tout était paisible, elles allaient à tour de rôle courser le chamois (sans jamais l’atteindre) il en restait toujours une en faction au troupeau.

En savoir plus….

Laisser un commentaire

quinze − 13 =