Le loup aurait élu domicile dans le Ventoux

Si des bêtes ont été attaquées, aucune preuve n’étaye encore sa présence

Aimé Montagard est formel : il a vu le loup. Il est même passé à quelques mètres de lui. C’était il y a une dizaine de jours dans le Ventoux. ‘On nous avait signalé que des brebis étaient mortes dans une combe. Quand je me suis rendu sur place je suis tombé sur le loup’.

L’éleveur de brebis n’en est pas à sa première attaque mais il semblerait que ce soit celle de trop. Sur un cheptel de 2000 bêtes, Aimé Montagard a perdu 65 brebis. ‘On ne peut rien faire contre le loup mais il faut qu’il s’en aille pour que nos brebis puissent paître tranquillement’, s’emporte l’éleveur.

En savoir plus….

Laisser un commentaire

trois × cinq =