Vosges – Où est le loup ?

Depuis que le préfet a autorisé les éleveurs à tirer en l’air pour l’effrayer, le loup semble s’être volatilisé.
Le préfet des Vosges a autorisé des tirs d’effarouchement lundi 19 septembre: les éleveurs peuvent désormais ouvrir le feu pour effrayer le loup mais pas pour le tuer.

 Et depuis le loup semble avoir disparu.

En savoir plus….

Et puis cet étonnant compte rendu d’une conférence d’Alain Laurent…..

La ou le loup italien semble faire évoluer sa population de 10% chaque année en moyenne, le loup français semble incapable de prospérer de manière aussi efficace ! En effet, d’une population de 102 individus (maxi) en 2001, on passe à 200 individus donc (maxi), soit une évolution d’environ 7% par an, en moyenne.
Il manquerait donc bien 64 individus loups sur le territoire national, sans compter les effectifs en dispersion alors que le taux de survie moyen serait de l’ordre de 82% chez les adultes et 50% chez les louveteaux. ( pour 5 en moy. par portée)
Soit sur une base de 102 individus un effectif établis en 16 meutes fin 2010 environ 400 naissances viables et une mortalité (naturelle ?) de 230 individus environ, sur la même période. 
  
En savoir plus….
 

Laisser un commentaire

7 − 3 =