Le loup, le patou, le vautour : les trois bêtes noires d’André Rol

André Rol étale les photos sur la table. « Il faudrait que les gens les voient pour qu’enfin ils nous croient. Si au moins il mangeait la brebis entière. Cette fois, il a pris à peine quatre kilos de viande sur 15 bêtes retrouvées et trois perdues. Et regardez cette chèvre qui vivait encore alors qu’il lui avait croqué la patte arrière. »

Il parle sans colère. Résigné. Vendredi 6 août, au-dessus de Valloire (Maurienne) le prédateur a profité du brouillard et de la pluie pour attaquer. Il s’est servi dans le garde-manger -1 500 brebis- et il est reparti. « Je suis sorti quand j’ai entendu les chiens aboyer. Mais on n’y voyait pas à un mètre. Le lendemain, j’ai vu une bête qui pissait le sang, puis une autre… »


En savoir plus…..

Laisser un commentaire

2 + trois =