Le musée de Chamonix rend hommage à Marcel Wibault, le peintre des cimes

De 1936 à 1998, Marcel Wibault peint. Sans arrêt, il pose ses chevalets faces aux cîmes enneigées des Alpes qui entourent Chamonix, et s’entête à les coucher sur la toile, d’un geste assuré par une pratique quotidienne. C’est pour rendre hommage à cet amoureux des paysages montagnards que le musée alpin de Chamonix a décidé d’exposer quelques-unes de ses 4000 oeuvres jusqu’au 15 octobre.
Et pour mieux comprendre le père, rien de tel que de rencontrer le fils, Lionel Wibault, qui parallèlement à ses activités de moniteur de ski et de guide de montagne s’adonne lui aussi à la peinture. Plus aventureux, il a appris à se détacher de l’influence picturale de son père pour retranscire du bout de son pinceau l’atmosphère des hautes altitudes, que Marcel n’eût jamais la chance de connaître.

Lire l’article

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.