Le patou des Pyrénées employé dans les Vosges pour contrer les attaques de loups

Le chien des Pyrénées s’exporte. Historiquement présent dans les montagnes pyrénéennes, ‘le seigneur des montagnes’ fait son apparition dans les Vosges. Pour mettre fin aux massacres perpétrés par les loups, l’éleveur Jean-Yves Poirot a décidé de faire appel à un patou des Pyrénées. En 2011, son troupeau, situé à La Bresse (88), a été décimé à la suite d’attaques qui ont causé la mort de 38 brebis et un poulain. L’agriculteur s’est donc mis en tête de trouver une solution à cet épineux problème. Jean-Yves Poirot entreprend alors les démarches pour acquérir un chien des Pyrénées, animal ô combien protecteur pour les troupeaux.

En savoir plus….

Observation : La présence de chiens de protection (le mot a une signification) de race ‘berger des Pyrénées’ plus connue sous le nom de Patou, n’est pas anodine et sans conséquence pour les praiquants des activités de pleine nature telles que randonnée, VTT, cyclisme ou tout simplement se rendre sur un site d’escalade. Toutes personnes s’approchant d’un troupeau devient un intrus potentiellement dangerux pour le troupeau. Le rôle du chien est de protéger avec toutes les conséquences que cela peut entrainer sans distinction entre loups, ours, autres chiens ou humains.
Voir les conseils…

Tous les ans en septembre, les chiens des Pyrénées, notamment les Patous, font l’objet d’une fête et d’un concours de niveau international.
En savoir plus

Laisser un commentaire

quatorze − 6 =