Le PGHM à la rescousse des “bloqués techniques” en haute altitude

Les hommes du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix sont sortis hier seulement à deux reprises mais pour des interventions de haute volée. La première, pour venir en aide à deux alpinistes français bloqués techniquement sur la Pointe Crou, le versant nord de l’aiguille Verte.
Ils étaient partis le dimanche matin avec pour objectif de gravir le sommet dans la journée. Sauf qu’ils n’y parviendront pas. Bon gré mal gré les deux hommes ont dû passer la nuit tant bien que mal sur l’arête et attendre que le jour se lève pour être secourus par les gendarmes du PGHM. Une nuit dans des conditions extrêmes dont ils se souviendront longtemps.

Lire l’article

Photo courtoisie de Philippe Poulet

Laisser un commentaire

onze + 11 =