Les agriculteurs réclament la signature du protocole concernant les digues de l’Isère

Une cinquantaine d’agriculteurs et de propriétaires du Grésivaudan, partis de Crolles au volant de leur tracteur, ont manifesté hier matin à Grenoble devant la préfecture, place de Verdun, puis au conseil général.


En tête de leur cortège, ils affichaient clairement leur revendication : « Nous voulons la signature du protocole ». Ce protocole a été élaboré il y a trois ans par le Symbhi (Syndicat mixte des bassins hydrauliques de l’Isère), la chambre d’agriculture et le conseil général, dans le cadre du projet d’aménagement des berges de l’Isère dans le Grésivaudan, de Grenoble à Chapareillan. C’est le projet Isère Amont, mené par le Symbhi, et dont la mise en place de casiers d’inondation aurait un impact sur des terres agricoles. D’où la prise en compte des préjudices subis, en cas d’inondation, par les agriculteurs exploitant ces terres et les propriétaires de ces mêmes terres.


En savoir plus….


Voir également :


Laisser un commentaire

quatre + 20 =