Les dernières voies de dry à l’Usine

Tout grimpeur Grenoblois a déjà vu cette grotte situé à Voreppe, mais celle-ci n’avait pas encore succombée à la célèbre frénésie Grenobloise des varappeurs à mains nues tailleurs de prises. Du coup, c’est avec les bras affamés de dévers que des dry-tooleurs Grenoblois se sont abattus sur cette grotte. En peu de temps quasiment 20 voies sont apparues avec même des voies d’initiations et aussi peut-être la voie la plus difficile du monde (D14*). Tous les niveaux sont présents et pendant les week-ends d’hiver il n’est pas rare de compter plus de 10 personnes présentes de tout âge et sexe (de quoi faire pâlir les varappeurs de la cuvette endurcis…). Et oui, le dry-tooling n’est pas machiste, au contraire, une championne du monde de dry-tooling est de la région et une habituée de l’Usine ! De plus, depuis trois ans en décembre, l’Usine accueil l’étape finale du contest Français de dry-tooling (« DTS Tour« ) rassemblant 80 dry-tooleurs et public.
Source

Voici les dernières ouverture le mois dernier sur ce spot de référence :

– ‘La poutre de Bamako’ tout d’abord … un probable D11/D12 qui vous proposera une escalade déroutante sur des troncs. Equipée par Gaétan Raymond et moi-même. La first ascent revient à Stéphanie Maureau, habituée du circuit des coupes du monde de cascade de glace, elle l’a enchainé le dimanche 13 octobre 2013

– Et la dernière née, que j’ai eu le temps de finir tout à l’heure juste avant la nuit et juste avant avant que la batterie du perfo ne me lache … ‘La Yapudju’, côtée aux alentours de D6

Plus d’infos sur le spot de l’Usine


ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.