Les différentes membranes Gore-Tex® et leurs applications

out le monde connaît, au moins de nom, la marque Gore-Tex®, et l’associe à l’imperméabilité d’un vêtement, d’une chaussure ou d’un gant. Peu de gens savent par contre que ce n’est pas la qualité principale des membranes Gore-Tex®, car si beaucoup de tissus sont imperméables, très peu sont à la fois imperméables (plus d’informations sur l’imperméabilité ici) et réellement respirants (plus d’informations sur la respirabilitéici).

Le terme « respirabilité » est souvent source de confusion : il ne s’agit pas, comme on le pense souvent, de la capacité d’un tissu à laisser l’air circuler à travers. Il s’agit de laisser la transpiration s’échapper sous forme de vapeur d’eau, ce qui est primordial lorsque que l’on fournit un effort intense et que l’on ne veut pas être trempé rapidement.

Un peu d’histoire

L’ingénieur Gore invente et commercialise le premier tissu imperméable, coupe-vent et respirant en 1978. Aujourd’hui, la plupart des grandes marques utilisent cette membrane (ou des membranes similaires) pour la fabrication de leurs vêtements, gants, chaussures, etc.

Avant tout, qu’est-ce qu’une membrane ? Une membrane est une couche souple et très fine insérée entre 2 tissus : elle permet de rendre un vêtement outdoor imperméable.

Cet hiver 2013/2014, la firme Gore vient de sortir une nouvelle membrane Gore-Tex®qui devrait révolutionner, une nouvelle fois, le marché des vêtements de montagne. Il s’agit d’un laminé 3 couches (nous verrons dans quelques instants ce que c’est), durablement imperméable, coupe-vent et respirant, qui offre une plus grande résistance à l’abrasion et une respirabilité vraiment accrue. Cette nouvelle membrane a été conçue pour les professionnels de la montagne et les passionnés très exigeants de sports outdoor.

Lire l’article sur randonner Malin

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.