Les ?cologistes insistent pour importer de nouveaux ours dans les Pyr?n?es.

Deux associations
?cologistes, FERUS et ADET-Pays de l?ours ont, selon un communiqu? de presse du
24 janvier 2013
,
fix? unilat?ralement leurs objectifs :
? Les l?chers seront r?alis?s d?s le
printemps 2013, ou en 2014, selon la date d?autorisation ?.
Voil? une
pr?tention assez surprenante.

En 2010, un projet
gouvernemental est mis en ?chec quelques mois plus tard par absence d?acceptation sociale de la part
du public concern?
.

Or, ni l?ADET, ni Ferus ne sont, ? eux
seuls, le public concern?. Ces associations, comme toutes associations, ne
repr?sentent qu?elles-m?mes et leurs adh?rents.

Fin 2011, les associations ?cologistes
d?posent un nouveau projet dont nous n?entendrons plus jamais parler. Et puis,
est-ce ? ces associations de juger de ? l?opportunit? ? d?introduire
des ours conform?ment ? la Directive Habitats ?

Selon Marie-Lise
Broueilh (ASPP 65 / ADDIP), ? cette man?uvre
consiste ? forcer la main ? l?Etat ?
. Et elle pr?cise : ? Ils se mettent dans l?ill?galit? ?.
En effet, il n?est ? aucun moment fait allusion de la participation et de l?information
du public pr?vu au Code de l?Environnement
en application de la Convention d?Aarhus
et de la Charte de l?Environnement
adoss?e ? la Constitution. L?article 22 de la Directive habitats
pr?voit ?galement ? des ?tudes
d’?valuation ?
qui doivent ?tre communiqu?es ? pour information au comit? ?. Ces m?mes ?tudes doivent
?tre mises ? disposition du public pour ? information ?.

Qui paie ?

Il n?existe aucun
dossier, aucune information. Juste un communiqu? informant d?une d?cision
unilat?rale de deux associations. Mais l?op?ration n?cessite un financement sur
le long terme pr?voyant le suivi et?. les pr?dations, les mesures de protection. Et
l?, selon l?article L113-1 du Code Rural,

c?est ? l?Etat d?assumer, c?est-?-dire le
contribuable. Marie-Lise Broueilh rappelle opportun?ment que ? en 2000, l?Europe n?a pas renouvel?
son financement LIFE ?
apr?s avoir constat? le fiasco (Cf. rapport
final LIFE
)

en mati?re de cohabitation d?autant qu?il
? n?y a aucune obligation de l?cher
des ours contrairement ? ce qui est dit ?

Pour Marie-Lise
Broueilh, ? il y a d?autres
probl?mes ? r?soudre que de faire
joujou avec des ours ?
. A cet
?gard le bapt?me des oursons est significatif d?une forme d?infantilisme exerc?
autour d?un grand pr?dateur carnivore. ? Ils
ne sont pas les seuls sur ces territoires. De quel droit s?attribuent-ils les
Pyr?n?es ? C?est irresponsable ?.
Et elle poursuit : ? Qu?il fasse un parc zoologique comme
la colline aux marmottes ? Arbas? on veut bien leur donner des ours en libert? ?
.
Une solution qui satisferait tout le monde et permettrait aux gens d?Arbas d?apprendre
? cohabiter avec des ours, chose qui n?existe pas encore chez eux contrairement
? de nombreuses estives.

Marie-Lise Broueilh
rappelle que ces associations ? utilisent
de l?argent public qui sert ? faire des proc?s ? l?Etat ?? ?Ce sont
des enfants g?t?s et irresponsable ?
conclue-t-elle.

Louis Dollo

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.