Les lâchers de bouquetins vont se poursuivre dans les montagnes du Parc national des Pyrénées

Le Parc National des Pyrénées a réintroduit sur le site du Pont d’Espagne en juillet 2014 les premiers bouquetins ibériques en présence de Madame la Ministre de l’écologie et du Développement Durable, Ségolène Royal.

En 2015, l’institution va poursuivre cette opération de réintroduction. De nouveaux lâchers vont être réalisés sur le site du Pont d’Espagne pour continuer à renforcer cette espèce avec essentiellement des femelles pleines.

La réintroduction de bouquetins dans les Pyrénées est lancée

Parallèlement, le Parc National des Pyrénées a souhaité travailler avec les scolaires autour de ce projet très important pour ce territoire de montagne tant sur le plan de la biodiversité que sur le plan culturel. Selon le Parc National, plusieurs interventions en classe ont déjà eu lieu avec les gardes-moniteurs et d’autres vont être réalisées jusqu’en juin auprès des élèves du primaire des vallées de Cauterets, Luz et Azun et du collège de Pierrefitte.

Le prochain lâcher aura lieu le 31 mars 2015 sur le plateau du Clot au Pont d’Espagne à Cauterets. Les scolaires participeront à cet évènement. Quelques 200 élèves seront présents sur le site.

Belle opération consensuelle en espérant qu’elle ne se termine pas, à terme, comme dans le massif du Bargy en Haute-Savoie et qu’il ne vienne pas à l’idée de quelques hauts fonctionnaires européens d’inclure la présence de la faune sauvage, notamment chamois, isards et bouquetins, dans l’état de chargement des alpages et estives afin de réduire l’élevage et de poursuivre la politique de l’UICN / WWF de « rewilding » imaginée en 1997 c’est-à-dire l’ensauvagement des territoires. l Des éléments de réflexion qu’il serait souhaitable d’inclure dans les programmes d’éducation à l’environnement dans et hors des établissements scolaires.

Louis Dollo

Laisser un commentaire

5 × 4 =