Les membres du European Outdoor Group votent pour rejoindre Race To Zero

Les membres de l’European Outdoor Group (EOG) ont voté pour faire de l’engagement dans une initiative Race To Zero d’ici la fin 2024 une condition obligatoire pour devenir membre d’une association. Dans un processus ouvert à tous les membres, 88 % de ceux qui ont voté se sont déclarés en faveur des propositions. La Course vers Zéro (RTZ) est la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

Les membres de l’European Outdoor Group (EOG) ont voté pour faire de l’engagement dans une initiative Race To Zero d’ici la fin 2024 une condition obligatoire pour devenir membre d’une association. Dans le cadre d’un processus ouvert à tous les membres, 88 % de ceux qui ont voté étaient en faveur des propositions recommandées par le conseil d’administration et l’équipe exécutive de l’EOG. Il y a eu un très haut niveau d’engagement dans le débat Race To Zero, ce qui a démontré à quel point les membres prennent le sujet au sérieux.

La Course vers Zéro (RTZ) est le programme mondial de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) visant à rallier le leadership et le soutien des entreprises, des villes, des régions et des investisseurs, pour une reprise saine, résiliente et zéro carbone qui prévient les menaces futures, crée des emplois décents et débloque une croissance inclusive et durable. Il mobilise une coalition d’initiatives, et tous les partenaires doivent répondre à des critères solides alignés sur la science pour mettre en œuvre des mesures crédibles qui œuvrent vers une véritable zéro émission nette.

Depuis 20 ans, le European Outdoor Group est la voix du secteur européen du plein air, qui a souvent mené le monde des affaires en matière d’entreprise responsable. L’EOG a relevé certains des grands défis directement à travers une série d’initiatives collaboratives, telles que le projet sur les plastiques à usage unique et le projet de réduction du carbone, et en soutenant la fondation d’organisations telles que l’Association européenne pour la conservation en plein air et le Microfibre Consortium. Tous les membres ont également signé la Charte de durabilité, qui décrit la compréhension de l’EOG de ce qu’impliquent une bonne citoyenneté et une bonne responsabilité d’entreprise.

Lors de la réunion d’été de l’EOG en juin, des propositions générales ont été présentées qui feraient de l’adhésion à une initiative Race To Zero d’ici la fin de 2024 une condition d’adhésion. À la suite de la réunion, un programme complet de présentations et de séances de discussion a été déployé, fournissant des informations clés et permettant aux membres de faire part de leurs préoccupations et de poser des questions. Cela a été suivi d’une présentation finale lors d’une Assemblée générale extraordinaire de l’EOG avant l’ISPO.

Le vote EOG Race To Zero s’est déroulé en ligne sur une période de plus de trois semaines, laissant suffisamment de temps aux membres pour réfléchir à leur position et exprimer leur point de vue. Le vote était ouvert uniquement à tous les membres de l’association (non membres associés). Sur 106 membres éligibles, 82 ont voté, 72 en faveur de la proposition, 10 contre, laissant 24 qui se sont abstenus ou n’ont pas voté.

Matt Gowar, président d’EOG, a commenté : « Je suis ravi que nous ayons obtenu un résultat décisif et positif lors du vote Race To Zero, et je remercie nos membres pour un tel niveau d’engagement dans le processus, qui a inclus des discussions très approfondies et bien réfléchies. que bon nombre des mesures qui font partie des initiatives Race To Zero sont de toute façon inévitables, notre industrie envoie un signal clair selon lequel elle est pleinement engagée dans une action sérieuse, soutenue et accélérée pour réduire les émissions. Je suis certain que les membres de l’EOG continueront à s’attaquer relever ce défi existentiel avec beaucoup d’énergie et, ce faisant, encouragera et permettra à nos collègues de l’industrie du plein air et d’autres secteurs de suivre notre exemple. Cela doit simplement se produire.

Arne Strate, secrétaire général de l’EOG, ajoute : « Il est important de comprendre que l’adhésion à une initiative Race To Zero ne doit pas effrayer les entreprises. De nombreux membres de l’EOG s’engagent déjà dans cette voie et notre équipe aidera à guider tout le monde dans la bonne direction, en fournissant une assistance à ceux parmi nos membres. membres qui en ont besoin pour répondre à la nouvelle exigence d’ici la fin de 2024. Atteindre le zéro net est un résultat nécessaire pour toutes les entreprises et Race To Zero en est une expression, ainsi que son urgence. Ce soutien fort de nos membres donne à notre équipe un mandat d’intensifier notre travail dans ce domaine, en augmentant son ampleur et sa portée pour le bien de toutes les organisations opérant dans le secteur du plein air.

Retrouvez plus de détails sur le vote EOG sur Race To Zero sur www.europeanoutdoorgroup.com

À propos du groupe européen Outdoor
Le European Outdoor Group a été fondé en 2003 par 19 des plus grandes entreprises de plein air au monde, qui ont toutes reconnu la nécessité d’une approche cohésive et transfrontalière de la représentation du secteur du plein air. Dans un monde d’internationalisation croissante, la législation, l’environnement, les médias et le commerce sont désormais des questions multinationales. La force combinée des 120 membres de l’EOG confère au groupe une force extrêmement puissante pour représenter l’industrie européenne du plein air de manière constructive et positive.

Laisser un commentaire

2 × 4 =