Les ours découplent température et métabolisme au cours de l’hibernation

Une nouvelle étude révèle que bien que l’ours noir réduise légèrement sa température durant cette période, l’activité de son métabolisme s’effondre de façon spectaculaire et tombe à environ 25 pour cent de la normale. Ceci est inattendu car on estime généralement que les processus chimiques et biologiques qui se déroulent dans un organisme diminuent d’environ 50 pour cent pour chaque baisse de 10 °C

Lire l’article

Laisser un commentaire

douze + 19 =