Les vautours sont-ils à l’origine de l’attaque d’une vache et de son veau dans le Trièves en Isère ?

Ce fait n’est pas nouveau et parfaitement connu des éleveurs dans les Pyrénées toujours ridiculisés et niés par la naturalistes notamment de la LPO. Et pourtant, le fait est tellement connu qu’il est relaté dans des ouvrages du 19eme siècle et qu’il est reconnu en Navarre (Espagne)

Dans les Hautes-Alpes, un élevages bio de poules et canards en fait régulièrement les frais. Mais officiellement, les éleveurs sont des menteurs et affabulateurs en vu d’obtenir des indemnisations.

Si le vautour fauve est incontestablement un équarrisseur naturel, il n’en demeure pas moins vrai que la majorité des vautours actuellement dans les airs de nos montagnes sont des vautours issus d’élevages entretenus ou encouragés par la LPO. Élevés en volières puis lâchés dans la nature dans les Alpes et les Cévennes ou plus ou moins nourris par l’homme dans les Pyrénées afin de favoriser leur accroissement.

Les conséquences : personne ne veut les admettre.

A la suite d’une attaque dans le Trèves en Isère, France 3 Alpes pose des questions….

« Une quarantaine de vautours fauves aurait attaqué et dévoré une vache et un veau, vendredi 28 juin, près d’une ferme à Saint-Baudille-et-Pipet. L’éleveur a vu les rapaces et a trouvé ses animaux morts. Pour autant, peut-on dire formellement que les rapaces ont tué? »

En savoir plus….. avec vidéo

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.