L’Etat serait-il partisan en Béarn au détriment des éleveurs de montagne des Pyrénées ?

 Depuis qu’en 2005, l’IPHB se soit retirée du processus d’introduction d’ours dans les Pyrénées, indirectement, les éleveurs béarnais subissent de manière constante des représailles en tout genre dans l’exercice de leurs activités de la part des services de l’Etat. Comme chaque année, le Préfet des Pyrénées-Atlantiques, ou son administration, crée le conflit au moment de boucler les comptes annuels et de préparer le budget de l’année suivante.
….
A la veille d’une possible importation d’ourse slovène où tous les excès et dérives sont possibles, il serait temps que l’Etat prenne conscience qu’il lui est nécessaire et indispensable de trouver rapidement des solutions à tous les problèmes pendants dans le respect de tous.

En savoir plus….

 Photo : Caillou de Soques (P. Falguières)

Laisser un commentaire

3 × 4 =