L’Everest… ou presque…. à bicyclette

 À 68 ans, le Rochelais Norbert Hartweg a franchi, à vélo, des sommets dépassant les 5 300 mètres


Un truc de cinglé exclusivement réservé aux sains d’esprit. Un truc à vous faire passer les grimpeurs du Tour de France pour de laborieux escaladeurs de montagnes à vaches. Un truc incroyable mais, selon la formule consacrée, parfaitement vrai. Ainsi, le Rochelais Norbert Hartweg vient-il de faire tourner ses gambettes à des altitudes quasi stratosphériques. Un mois durant, parmi un peloton de 14 extraterrestres du biclou, ce retraité de 68 ans aura notamment franchi tout ou presque de ce que l’Himalaya compte de sommets a priori plus favorables aux sabots d’un yak qu’aux pneus de VTT.


En savoir plus….

Laisser un commentaire

six + 11 =