L’homme qui mit les Alpes en plans

C’est le nom d’un sommet franco-italien où arrive un téléphérique. C’est le nom d’une rue de Chamonix. Mais Helbronner c’est beaucoup plus que cela : une œuvre immense dans la conquête des Alpes où l’histoire a fait la part belle aux alpinistes. Lui était un peu de cette engeance. Car pour mesurer ces sommets, les peindre ou les photographier, effectuer ses triangulations, charrier son matériel géodésique, hisser ses lourds appareils photographiques, Paul Helbronner devait avoir le pied sacrément montagnard. Grâce au riche fonds iconographique du Musée dauphinois de Grenoble et à la plume du journaliste Daniel Léon, l’aventure de ce polytechnicien aux talents d’artiste (photographe, dessinateur) est mise en lumière comme il se doit.

Lire l’article


ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.