Lolottes : attention aux genoux !

Très pratique en dévers, la lolotte n’en est pas moins une technique qui met les genoux à rude épreuve, et notamment les ménisques. À utiliser en conscience, donc, et en évitant les positions articulaires extrêmes. Explications.

La lolotte est une technique qui consiste en une rotation interne de la hanche, associée à une flexion du genou, plus ou moins prononcée en fonction de la distance et de la hauteur de la prise de pied utilisée. Elle a été popularisée dans les années 90, à mesure que les grimpeurs délaissaient peu à peu les dalles pour explorer les voies en dévers.

Permettant de ramener le centre de gravité très près du rocher, la lolotte s’avère en effet particulièrement efficace dans les voies déversantes, surtout lorsqu’elles sont pourvues de colonnettes, car l’on peut ainsi progresser relativement aisément, les pieds en calage sur des prises verticales, et ainsi atteindre des prises assez éloignées de prime abord.

Lire l’article

On doit le nom de “lolotte” à Laurent Jacob, qu’on surnommait Lolo et qui serait l’inventeur de cette forme gestuelle

1lol 1lol2 1lol3

Laisser un commentaire

17 − 9 =