L’ours en Ariège – Pyrénées : 100 ans d’histoire et de chasse.

 







La Dépêche du Midi dans son édition ariègeoise du 5 janvier 2010 relate quelques dates marquantes dans l’histoire et la culture des ariégeois.


En août 1910, Jacques Denjean « Fidel », dit « Lalo » (1852-1938), de Ranet (Auzat), blesse un gros ours à Pla Subra et l’achève à l’étang de Riufret, en présence de deux randonneurs et du guide Rauzy-Barrau, qui descendaient du Montcalm. Pas de prime du conseil général car elles avaient été supprimées en 1905 et ne furent rétablies que de 1926 à 1935.


En février 1911, cinq chasseurs, dont « Tambel », font une battue à Riète (Aston) et Marcelin Marfaing « Larrimou » abat un ours d’environ 300 kg, ce qui doit être, ou approcher, le record de toutes les Pyrénées.


Novembre 1911 voit Jean Gaston « Sansou », de Bordes-sur-Lez, abattre une ourse de 80 kg dans le Ribérot.


En mai 1912, Jean Bertrand-Barou (1874-1954), dit « Le Tailleur d’ours » car il était tailleur d’habits et chasseur d’ours, et Rauzy « Le Ménut » abattent un ours dans le massif du Moncalm, en principe vers les ports de Bouet ou de l’Artigue, où ils avaient leurs habitudes.


Novembre 1912 voit, vers Calvières (Aston), lors d’une battue, Auguste Authier « Tambel » (1885-1957) abattre ses deux premiers ours.


Pour en savoir plus et comprendre que la chasse à l’ours fait partie de l’histoire et de la culture pyrénéenne, deux ouvrages sont à lire :


  • Histoire de l’ours dans les Pyrénées de la préhistoire à la réintroduction  par Olivier de Marliave – Éditions Sud-ouest
  • L’Outs en parla del pais de Foulch – L’ours en parler du Pays de Foix de Paul et Justin Lacube – Ed. La ferme du Quié
  • Autres ouvrages
  • ad NCV

    Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.